3 choses que vous ne saviez pas sur la Blogger Life

Myth buster- 3 things you didn't expect about the Blogger Life

Lorsque j’ai commencé à blogger il y a de cela 4 ans, j’ignorais totalement qu’il était possible d’être blogueuse à temps plein. Lorsque j’ai appris que c’était faisable, j’ai fait tout en mon pouvoir pour réussir, puisque blogger est ce que j’aime le plus faire. J’ai donc travaillé super fort (gratuitement), j’ai lu sur le sujet à outrance et j’ai bloggué à temps plein tout en ayant un emploi 40 heures/semaine. J’ai essayé une première fois de quitter mon emploi afin de me lancer dans l’aventure, mais ce fut un échec pour diverses raisons, et j’ai dû retourner à mon ancien mode de vie. Quelques mois plus tard, c’est à dire en avril passé, j’ai enfin fait le big step et cette fois-ci, ce fut une réussite. Malgré tous mes efforts et mon travail, certaines personnes ont encore beaucoup de préjugés en ce qui a trait à mon emploi et mon horaire de travail. Certains pensent que je ne travaille pas trop fort et que passe mes journées à prendre en photos mes smoothies verts. Eh bien, je tiens à spécifier que ces gens ont tort. Après les nombreuses parodies de blogueuses à tête enflée, j’ai pensé qu’il était important de rectifier le tir et de démystifier mon emploi du temps. Croyez-moi, ma journée est loin d’être ce que vous pensez.

  • Je passe la plupart de ma journée derrière un ordinateur

Oui oui. La plupart de mes journées sont constituées de travail à l’ordinateur, à écrire pour le blogue ou pour mes contrats de travail autonome. Je sais utiliser chaque réseau social à 100% et je comprends le HTML. Lorsque j’ai besoin d’avoir de nouvelles informations, je cherche le tout sur youtube et je passe beaucoup de temps à modifier des photos. Etre un blogueur signifie porter les divers chapeaux des employés d’une PME, c’est à dire répondre à de multiples courriels, gérer la comptabilité, créer des newsletters, marchander, appeler le support technique, etc. Donc non, ma journée ne se résume pas à me faire prendre en photo et instagrammer mon déjeuner. Elle se situe plutôt derrière un ordinateur à travailler dur, la plupart du temps en pyjama.

  • Le Glamour ne représente que 10% du travail

Lorsque l’on veut blogger à temps plein, il faut travailler fort, très très fort. Certaines personnes pensent que notre métier se résume à aller à des évènements et y boire du champagne, mais ce n’est pas le cas. Certaines semaines, je n’ai même pas le temps de me rendre à ces événements, puisque j’ai trop de travail à faire pour le site (écrire, prendre des photos, les modifier, répondre à un appel conférence, résoudre un problème technique). Oui, ces soirées sont amusantes et importantes, puisque l’on y rencontre les gens de notre industrie, mais elles ne représentent pas le métier. De plus, lorsque l’on se rend à ces évènements, il faut y prendre des photos, les modifier et écrire sur la soirée, ce qui signifie, vous l’aurez deviné, du travail.

  • Je suis loin d’être Bill Gates

Vous avez probablement lus ces articles mentionnant ces blogueurs qui font des millions par année. Je les ai aussi lus et laissez-moi vous dire que cela m’a grandement surpris. Le facteur « endroit » n’aidant pas (être au Québec), je dois toujours travailler pour d’autres individus ou compagnies pour vivre de mon métier. J’écris pour des magazines, je gère des pages Facebook, je crée du contenu Instagram pour d’autres marques et je suis aussi styliste. Ne vous méprenez pas, J’ADORE ce que je fais, mais je dois travailler bien plus de 40 heures semaines pour pouvoir payer mon épicerie. Je me situe très loin du confortable 9 à 5.


Étiez-vous au courant de ces 3 énoncés? Avez-vous d’autres questions sur la #bloggerlife?

Pin It
Lacasse Gabrielle

Gabrielle est la rédactrice en chef de Dentelle+Fleurs. Jeune femme à l’âme créative, passionnée d’écriture et de photographie, elle utilise le web pour partager ses coups de coeur et ses œuvres.